RPG basé sur la série Dr House. Venez incarner l'un des personnages de la série, ou encore en inventer un.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le manque devient trop dur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gregory House
Admin


Messages : 19
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Quand le manque devient trop dur    Mer 30 Nov - 5:20

House se rendit en direction du bureau de Wilson. Cuddy avait refusé de lui préscrire sa dose de vicodine, et il ne pouvait rien faire sans elle. La plupart des hommes sont drogué des femmes, lui c'est des médicaments. Il savait que Wilson finirait pas lui donner cette ordonace tant attendue, car House ne quitterait pas le bureau sans elle. Il serait largement capable de camper dans son bureau ou de suivre Wilson et le harceler juqu'à l'obtenir. Il arriva devant le bureau de son (seul et fidel) ami et entendit des voix. Il était là, mais il n'était pas seul. House tendit l'oreille. Il était avec un patient. House entra comme s'il était de la maison, et prit le dossier du patient qui se trouvait devant Wilson, sous le regard interloqué des deux hommes.

- Vos résultats son pitoyables, il vous reste deux mois à vivre ou peut être un peu plus, votre femme vous trompe et changez de look car avec cet dégaine là, personne ne voudra voir le cercueil ouvert à votre enterrement. Le docteur Wilson vous rappelera, car là il a un cas vraiment grave à traiter. Merci et bonne journée.

Il poussa le pauvre homme jusqu'à la porte et referma cette dernière. Il alla ensuite reposer le dossier devant Wilson qui le fusillait déjà du regard. Il sortit sa boîte de Vicodine vide et la posa devant Wilson. Il prit un air de chien battut.

- Bonbons?

House ne pouvait pas tenir sans ses médicaments, et ça tout le monde le savait. Il n'était déjà pas d'humeur extraordinaire quand il les avait, mais quand il ne les avait pas, c'était pire que tout.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Wilson



Messages : 20
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: Quand le manque devient trop dur    Lun 3 Déc - 2:08

Être médecin ! James adorait son travail. Investiguer, traiter des patients, les voir guérir, être confronté à de nouveaux cas jour après jours. Se sentir utile, en somme. Mais être médecin, c’est aussi accepter d’être confronté à la mort. Ce revers de la médaille, le Dr. Wilson l’appréciait un peu moins. Même si on lui reconnaissait beaucoup de tact et d’humanité, il détestait devoir annoncer à un patient l’échec d’un traitement, le retour à la case départ dans certains cas et plus triste encore, une mort prochaine. Qu’il s’agisse du patient lui-même ou d’un proche, il n’est jamais facile d’apprendre un tel diagnostique.

Ce matin-là, James se trouvait avec un patient. Il devait lui annoncer que les résultats de ses tests montraient les signes d’un cancer du pancréas à un stade assez avancé et qu’en effet, il ne lui restait que quelques mois à vivre. Quelle ne fut cependant pas la surprise de l’oncologue de voir débarquer, tel un ouragan imprévisible, son collègue mais surtout meilleur ami House. Sans même que James ne puisse réagir, le chef du département de diagnostic se saisit du dossier du patient et lui annonça, de la pire des façons qu’un médecin puisse le faire, sa mort imminente. Abasourdie, l’homme n’eut même pas le temps de placer un quelconque mot. Il se fit jeter dehors par Greg. Le regard ébahi, James se leva pour aller à la poursuite de l’homme.


« Monsieur Smith ! »

Trop tard… le patient venait de disparaitre. James se retourna vers son ami, l’air plus que choqué.

« Tu es une plaie, House! Comment peux-tu entrer comme ça dans mon bureau et faire une chose pareille à un de mes patients ? Vraiment, tu dépasses les limites, là! »

Wilson retourna s’asseoir question de regarder un nouveau dossier. Au même moment, son ami lui réclama une nouvelle ordonnance en posant un flacon vide sur son bureau.

« Déjà ?! Je t’en ai prescrit pas plus tard qu’avant-hier. Tu les prends par coup de 4, ma parole ! »

James lança un regard désapprobateur à House.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le manque devient trop dur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
» PREMIÈRE GÉNÉRATION ✤ ça devient trop compliqué d’être quelqu’un.
» Quand on manque d'argent .. [PV Yozora]
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Quand le granite devient diamant... [Jennyssie & Kaelya]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House-MD :: Le Jeu :: L'Hôpital Princeton-Plainsboro :: Bureau de Wilson-
Sauter vers: